Avantages fiscaux de l’investissement en nue propriété

Baisse de vos revenus fonciers

Lorsque l’investissement en nue propriété est réalisé dans le cadre d’un prêt bancaire, les intérêts de l’emprunt engendrés sont déductibles de vos revenus fonciers actuels. L’investissement en nue propriété permet une optimisation double sur la fiscalité en baissant les revenus fonciers existants imposés.

Optimisation Déficit Foncier

Certains programmes immobiliers proposent aux investisseurs, en plus du régime de la nue propriété, une optimisation au déficit foncier.
Les programmes en nue propriété optimisés au déficit foncier sont possibles lorsque l’immeuble est un immeuble ancien réhabilité.
Ce déficit foncier sera imputable sur les revenus fonciers déjà existants en complément des intérêts d’emprunt : ces deux facteurs faisant baisser significativement les revenus fonciers existants de l’investisseur.

Vous souhaitez gommer vos revenus fonciers grâce au régime du déficit foncier ? : Cliquez ici

Avantages ISF de l’investissement en nue propriété

Avec l’aide d’un financement, l’opération immobilière est neutre sur le plan ISF : l’investissement en nue propriété ne rentrant pas dans l’actif et le prêt, depuis 2013, ne peut plus faire l’objet d’un passif dans cette même assiette de calcul.

En cas d’investissement « cash » ou lors de l’arbitrage de votre patrimoine, les fonds ayant servi à l’acquisition du bien sortent de l’assiette de l’ISF puisque la nue propriété d’un bien immobilier ne rentre pas dans le calcul de l’ISF. Résultat, l’investisseur sort de l’ISF (si assiette inférieure à 1,3 M€) ou baisse de l’impôt sur la fortune.

Vous souhaitez optimiser votre situation fiscale face à l’ISF ? : Cliquez ici

Economies fiscales

Outre les avantages fiscaux que procure la nue propriété, l’acquisition d’un bien immobilier sous ce régime permet également des économies sur le plan fiscal :

  • Aucun prélèvements sociaux puisqu’aucun loyer est déclaré
  • Baisse de l’ISF
  • Pas de taxe foncière pendant la durée du démembrement
  • Frais de notaire calculés sur le prix de la nue propriété
  • Calcul de la plus value immobilière minorée