Après la loi de finances 2018,

Quelles conséquences IFI pour l’investissement en nue propriété ?

La nue propriété ne rentre pas dans la base taxable IFI ( Article 885 G du Code général des Impôts )

A compter du 1er janvier 2013, seuls les biens en nue propriété financés grâce à des fonds propres entrainent une réduction de l’ISF.

En effet, l’utilisation  de fonds propres pour une acquisition d’un bien immobilier en nue propriété provoque un transfert des fonds vers un actif non taxable à l’ISF.
Lien vers l’article du CGI 

Par ailleurs, si l’acquisition est réalisée grâce à un emprunt, les dettes ne sont pas imputables sur la valeur des biens taxables. Le cas échéant, elles sont imputables à concurrence de la fraction de la valeur de ces bien qui n’est pas exonérée.
En revanche, les intérêts d’emprunt restent déductibles sur les revenus fonciers ( IR ) sur les revenus fonciers existants.
Lien vers l’article du CGI à propos de la déductibilité des intérêts sur les revenus fonciers

En définitive, l’investissement en nue propriété permet de se constituer un patrimoine immobilier avec une neutralité totale d’impôt IR et ISF pendant toute la durée du démembrement